New Internet Exchange Point in DR Congo to bring faster and more reliable Internet access to region
May 6, 2014
L’Internet Society aide la RD Congo à se doter d’un second point d’échange Internet basé à Lubumbashi
May 8, 2014

Les acteurs Congolais de l’Internet se réunissent à Kinshasa

L’Internet Society Community en RDC a tenu son assemblée générale ordinaire à Kinshasa, le 17 novembre 2018.

L’Internet Society Community en RDC a tenu son assemblée générale ordinaire à Kinshasa, le 17 novembre 2018. Organisation mondiale créée il y’a 26 ans, ISOC est la source indépendante mondiale d’autorité en matière de politique d’internet et de normes technologiques. Elle dispose de 129 chapitres dans 104 villes dans le monde. 

Le chapitre ISOC existe depuis 2008. Il sert de vivier dans le développement d’un Internet qui soit à la fois libre (ouvert) et fiable (sûr). Principal vecteur d’innovation, le numérique propose chaque jour des avancées considérables qui sont adoptés par nos sociétés. 

L’ISOC RDC constitue l’une des multiples facettes de la communauté des utilisateurs de l’internet, composée de personnes aux profils variés, allant des simples utilisateurs, d’acteurs de la société civile, aux professionnels du secteur.
Cette année, les campagnes de l’ISOC au niveau régional se sont concentrées sur quatre points :

  • Innover pour connecter les non-connectés à travers les réseaux communautaires
  • Promouvoir la gouvernance collective
  • Sécuriser l’internet des objets
  • Renforcer le système de routage global

En termes de réalisation, le chapitre a formulé des propositions auprès du Gouvernement, notamment concernant la conciliation des vues sur la gestion du point CD au niveau des institutions locales. Des pourparlers au cours desquels l’ICANN avait demandé au Gouvernement de consulter la communauté Internet locale pour se mettre d’accord sur la délégation de cette gestion. 

ISOC a également pris part au Comité de crise mis sur pied par la Primature lors du blocage du domaine .CD par le prestataire qui en avait la charge en Afrique du Sud.

Une société civile Tech
ISOC, est une des composantes de ce qui est considérée comme la société civile spécialisée dans les nouvelles technologies. Un regroupement qui avait bel et bien existé à une époque et qui portait le nom de Société civile africaine pour la société de l’information (ACSIS en anglais). Regroupant de nombreux acteurs du numérique, elle est née après le sommet mondial sur la société de l’information (Tunis 2006 et Genève 2007). 

Lorsque le réseau fut maintes fois coupé, les utilisateurs ont y recours à des solutions alternatives pour contourner la censure des réseaux sociaux.